www.philatelistes.net - Catalogue des timbres
Les Cérès de Bordeaux
1870-1871 GOUVERNEMENT PROVISOIRE
EMISSION DITE "CERES DE BORDEAUX".
Ce site a été conçu pour être utile au collectionneur. Commencé le 16 février 2011, il mettra quelques années avant d'être complet. Pour le moment le chantier le plus compliqué, celui du 20 centimes est ouvert. Ce site deviendra en premier lieu une aide à l'identification incontournable. Il sera fait par vous, pour vous. N'hésitez pas à participer de la manière que vous pouvez. En attendant, bénéficiez des possibilités suivantes, au fur et à mesure de leur mise en fonction

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


Maquis du barrage de l Aigle
© Phil@poste
Année : 2016
fr_160901 - Maquis du barrage de l'Aigle

Feuilles de 40 timbres
Le barrage de l'Aigle est situé en France, en partie (rive droite) sur la commune de Soursac en Corrèze, en région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes et l'autre partie (rive gauche) sur la commune de Chalvignac dans le Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes
Le concepteur de cet ouvrage est André Coyne, associé à un prisonnier évadé, André Decelle, lui-même ingénieur aux Ponts et chaussées et qui devint directeur général d’EDF. Deux autres personnes ont dirigé la construction du barrage : les architectes Brochet et Chabbert. Les travaux ont été retardés pour ne pas céder l’ouvrage à l’ennemi (il devait être terminé en 1942).
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Valeur faciale : 3,20 € 
Commémoratifs divers
Création de Sophie Beaujard
Gravé par Pierre Bara
Imprimé en : taille-douce
Emis le : 2016-09-05

 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 

Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques