www.philatelistes.net - Catalogue des timbres
Les ponts à travers la philatélie
Anciens ou modernes, en pierre, en bois, en fer ou métal, aqueducs, viaducs ou simples passerelles, vus d'en haut, de face, de trois quarts, etc.... Les ponts sont bien là sur des dizaines de nos timbres. Vous pourrez découvrir, à travers vos recherches, des histoires, des légendes, des détails de construction qui vous feront franchir les précipices de nos régions françaises et d'autres mondes... et qui sait l'envie de passer sur une rive pour admirer au détour des routes un pont que vous aurez eu l'occasion d'observer en timbres

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


Hélice Éclair (1916-2016)
© Phil@poste
Année : 2016
fr_161001 - Hélice Éclair (1916-2016)

Feuilles de 42 timbres
L'hélice Éclair pour avion, utilisée par l’aviation française durant la Première Guerre mondiale, est dessinée par Marcel Dassault (né Marcel Ferdinand Bloch) en 1915
Marcel Ferdinand Bloch, qui sera connu plus tard sous le nom de Marcel Dassault, supervise personnellement la fabrication de cette hélice, dans les ateliers de Hirsh Minkés, ébéniste établi au Faubourg Saint-Antoine. Le premier essai a lieu à Buc, par un pilote de Blériot, puis d'autres au centre d'essais du Service technique à Villacoublay.
Marcel Bloch fait appel à Henry Potez, avec qui il travaille chez Caudron, pour créer la Société des Hélices Éclair en tant que directeurs techniques et en association avec Hirsh Minkés, son futur beau-père.
L'hélice Éclair est installée en premier sur les avions Caudron G.3 utilisés pendant la Première Guerre mondiale, particulièrement lors de la bataille de Verdun en février 1916.
L'hélice Éclair équipe le premier vol en mars 1918 du SEA IV C2, conçu par Marcel Bloch, Henry Potez et Louis Coroller dans le cadre de la Société d'études aéronautiques. Le prototype numéro constructeur 1 est doté d'une hélice Éclair 195 et le prototype numéro constructeur 2 d'une hélice Éclair 206.
Puis les hélices Éclair équipent le Sopwith britannique de reconnaissance, le Dorand AR.1 et surtout les Spad, dont le SPAD S.VII de Georges Guynemer.
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Valeur faciale : 0,70 € 
commémoratifs divers
Création de Stéphan Agosto
Mise en page de Bruno Ghiringhelli
Imprimé en : héliogravure
Emis le : 2016-10-14

 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 

Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques