www.philatelistes.net - Catalogue des timbres
Les ponts et leurs représentations en philatélie
<b>« Of Bridges and Stamps »</b><br />
Philatélie (liste des parutions depuis 2004) cartes postales et autres documents …,<br />
Presque tout sur les ponts: architecture, ingénierie, Art, histoire et relations humaines, mail-art, articles spécialisés.
J'ai essayé au moyen de ce site, qui s'étoffe de semaine en semaines, d'établir un petit florilège des ponts à travers leurs représentations en philatélie, domaine symbolique s'il en est, des « ponts » culturels et universels qui tentent de relier et d'unir les hommes. Si ce site, ne se veut pas une encyclopédie exhaustive, mais plutôt une passerelle vers le savoir, la curiosité et la culture, il renferme néanmoins dorénavant, avec des mises à jour hebdomadaires,  près de 15000 images réparties sur plus de 500 pages, des listes, des articles hébergés le complètent..

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


Fête du timbre 2016 : Charleston
© Phil@poste
Année : 2016
fr_161003 - Fête du timbre 2016 : Charleston

Feuilles de 48 timbres
Le charleston est créé aux États-Unis à la fin des années 1920, et a, en raison de son style dynamique et spectaculaire, un succès considérable à l'époque. C'est la ville de Charleston en Caroline du Sud qui lui donne son nom. Il est introduit en France en 1925, par la « Revue nègre » qui se produit alors au théâtre des Champs-Élysées et par la danseuse noire américaine Joséphine Baker, qui le danse aussi dans les principaux établissements de l'époque. Le charleston a une très grande vogue en France, de 1925 à 1927, allant en décroissant en 1928.
Le charleston se danse en solo, en duo ou en groupe, sur les rythmes endiablés du hot jazz. Il est fondé sur des déplacements du poids du corps d'une jambe à l'autre, pieds tournés vers l'intérieur et genoux légèrement fléchis.
Le black bottom est une variante de cette danse possédant la même rythmique binaire et syncopée que le charleston. Un des pas favoris de cette danse consiste à faire des pas sautillés en avant et en arrière (Boogie).
Le charleston, et en particulier le collegiate charleston, est le précurseur direct du lindy hop et du jazz roots (danses des années swing nées à Harlem dans les années 1930 dansées respectivement en couple et en solo / groupe).
Aujourd'hui, les danseurs de hip-hop ou de deep house reprennent bon nombre de pas de cette danse
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Valeur faciale : 0,70 € 
commémoratifs divers
Création de Nancy Pena
Gravé par Claude Jumelet
Imprimé en : taille-douce
Emis le : 2016-10-10

 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 

Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques