www.philatelistes.net - Catalogue des timbres
Philnet : catalogue on-line, ventes sur offres
Négociant Toulousain, Phil-Net déploie ses talents pour vous séduire : le Club, le journal d'Oncle Phil, un cyber-Musée, les nouveautés, vous pouvez commander en ligne avec paiement par carte bancaire, Phil-Net organise des ventes sur Offres et gère un service de petites annonces. Envoyez-lui vos mancolistes, elles seront chiffrées. Réponse rapide garantie.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


Elisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
© La Poste, photo : Dagli-Orti
Année : 2002
fr_021003 - Elisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)

feuilles de 30 timbres
d'après un autoportrait conservé au musée des Offices à Florence. Marie, Louise, Élisabeth Vigée est née le 16 Avril 1755, à Paris, rue de la Coquillère. Fille d'un portraitiste et d'une coiffeuse.En 1770 elle est peintre professionnel. Quatre ans plus tard, elle postule pour l'Académie de Saint-Luc.Elle présente en 1775 à l'Académie Française les portraits du Cardinal de Fleury et de Jean de La Bruyère. En 1776 Élisabeth épouse Jean Baptiste Pierre Le Brun, peintre et marchand d'art. Elle s'exile pendant la révolution française en Italie, Autriche, puis en Russie. Elle retourne en France en 1809. Elle meurt en 1842 dans son appartement parisien de l'hôtel Le Coq , rue St Lazare, affaiblie depuis un an par une attaque cérébrale. (Lignes extraites du site très riche sur les autoportraits, cité ci-dessous)


Valeur faciale : 1,02 euro 
personnages illustres
Mise en page et gravure : Claude Jumelet
Couleurs : beige clair, brun, gris, rouge
Imprimé en : taille-douce
Emis le : 2002-10-14

Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques