www.philatelistes.net - Catalogue des timbres
Philatélie 91
Pascal et Simone Bouhier proposent leurs produits sur leur site www.philatelie91.fr, sur de nombreux salons de collections d’Île de France ainsi que dans leur magasin – le seul magasin de philatélie de l’Essonne - installé  au 22 bis, Avenue Charles Rossignol – 91600 SAVIGNY SUR ORGE,.

Timbres de France, d’Europe de l’Ouest, Sélections de bonnes valeurs du Monde entier, lots tous pays, thématiques, pochettes, lettres, vracs, etc. …

Mais aussi : matériel toutes marques (Yvert & Tellier, Leuchturm, Safe, etc.…) pour toutes collections : timbres, pièces, médailles, €uros, cartes postales, etc.…

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


Vidocq
© La Poste
Année : 2003
fr_030903 - Vidocq

feuilles de 50 timbres. Personnage de Balzac, inspiré d'un personnage réel rencontré ar l'auteur. Le vrai Vidocq est né à Arras en 1775. Il avait connu le bagne après voir défendu un prisonnier condamné pour avoir volé de de la nourriture pour ses enfants. Evadé, repris, évadé de nouveau, il aide la police de Lyon à découvrir un meurtrier et, à la suite de cetet enquête spectaculaire, il est nommé ... Chef de la sûreté. Il en démissionne, fonde une socété qui emploie des anciens prisonniers. Il reviendra dans la police en 1833. Il fonde ensuite une société de police privée qui concurrence la police publique. A la suite de pressions des autorités, il se retire discrètement de la scène parisienne. Il décède à Paris en 1857. (Quelques légendes indiquent Bruxelles)

Personnages de romans
Valeur faciale : 0,50 euro 
Personnages de romans
personnages célèbres
Mise en page : Jean-Paul Cousin
Imprimé en : héliogravure
Emis le : 2003-09-01



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques