www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
Club Philatélique de Sarcelles et Environs
COLLECTIONNEURS NE RESTEZ PAS SEUL ! NOUS AVONS LA MEME PASSION

Notre association vous permet de partager avec d'autres ce loisir culturel et est a la disposition de tous (jeunes et adultes) débutants ou expérimentés. Amis philatélistes et collectionneurs de Sarcelles et de la Communauté Roissy Pays de France, de St Brice sous Foret et de la Communauté Plaine Vallée et des environs, ne restez plus isoles. Nos réunions sont gratuites et ouvertes a tous les collectionneurs - vous pourrez faire des échanges et des recherches: timbres, entiers postaux, télécartes, cartes postales...



En adhérant a notre association, nous vous proposons un certain nombre de services: consultation et prêt des catalogues, service des nouveautés, réduction importante sur l'achat de matériel, un tarif préférentiel club pour les abonnements aux revues philatéliques : Timbres Magazine, l'Echo de la Timbrologie, Atout Timbres... Notre association est affiliée à la Fédération Française des Associations Philatéliques (FFAP) et au Groupement des Associations Philatéliques de Paris - Ile de France (GAPHIL). Notre site internet http://clubphilateliquesarcellesetenvirons.com 
vous permettra de mieux connaitre nos activités, il présente également quelques souvenirs édités à l'occasion de telle ou telle manifestation. 

Nous éditons un bulletin ou chacun peut faire paraitre des annonces pour des recherches, des échanges. 

Nous organisons chaque année un Salon des Collectionneurs à Sarcelles à la Salle André Malraux le dernier samedi de janvier.



Réunions mensuelles au Club Honoré PONS Carrefour BULLIER

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


l'Echo de la Timbrologie
juin   2018

cliquez ici pour plus d'informations sur  l'Echo de la Timbrologie

Numéro 1929 - Juin 2018 ÉDITORIAL : Un flot à ne pas endiguer
Dans les milieux philatéliques, ces derniers jours, toutes les conversations bruissent autour de Paris-Philex. L'impatience, la nervosité parfois, sourdent au fur et à mesure que se rapproche la date de cet événement prometteur. Les négociants prévoient leur stock, réunissent leurs raretés et leurs pièces fétiches. Les postes communiquent sur leurs nouveautés et laissent fuiter certaines informations, au compte-gouttes. Phil@poste n'a ainsi que tardivement annoncé la mise sur le marché de feuilles Marianne de Ciappa et Kawena (à 0,10 euro et à à,80 euro) surchargées. A défaut de se multiplier comme des petits pains, ces produits à tirage limité créeront, peut-être, le petit miracle d'une plus forte vague de fréquentation sur les premiers jours. Chacun se prépare donc à surprendre et à attirer le chaland. Les représentants des associations rédigent leurs questions ou leurs remarques pour le congrès, voire leur discours pour les Assemblées générales. Les conférenciers répètent devant des auditoires improvisés ou imaginaires. Les exposants peaufinent leur présentation pour décrocher une bonne place dans le Championnat national ou, s'ils ne concourent pas, pour susciter l'attention des visiteurs. Ces derniers viendront dans l'espoir de s'abreuver de connaissances et pour puiser des idées pour leurs collections. Alors même que certains pensent avoir asséché toutes les ressources existantes sur un sujet, voilà que, soudain, de nouvelles jailliront... Tandis que d'autres, nourris de la matière géopolitique, historique nourris de la matière géopolitique, historique et sociale générée par la philatélie exploreront des pistes jusqu'alors inexploitées. Et puis, les allées du salon s'empliront de sceptiques et d'indécis. Collectionnera ? Collectionnera pas ? Pour provoquer leur envie, outre les guides de la philatélie, infatigables hérauts des cadres de collection, l'édition 2018 sera marquée par la présence des académiciens. Ne vous méprenez pas: rien à voir avec les Immortels du quai de Conti (l'Académie française) ! Non, sur Paris-Philex, c'est l'Académie de Philatélie qui sera largement représentée en son 90e anniversaire et proposera une exposition collective. Depuis plusieurs mois déjà, le commissaire de cette exposition, Dominique Hardy, nous a demandé de lui réserver quelques pages. Pas facile de trouver l'espace - alors que se bousculent les postulants mais nous avons fait un effort... pour donner un coup de pouce à cette institution toute jeunette, vue depuis nos cent trente et un ans d'existence !
(Sophie Bastide-Bernardin)
Paris-Philex : le classique des philatélistes
Simple curieux, collectionneur du dimanche, philatéliste confirmé, amateur de vieilles lettres ou d'expéditions lointaines, amoureux de beaux timbres, historien, géographe, ethnologue, linguiste, écrivain en quête de sujet : chacun de nous a une bonne raison de filer à Paris-Philex ! 20 000 visiteurs sont d'ailleurs attendus pour cet événement, nouvelle formule, concentré sur quatre jours, à Paris-Expo, porte de Versailles.
Multimédia : L'Union Européenne
Depuis 1984, Dominique Didier, thématiste connu pour ses collections « Rugby » mais aussi « Présidents de la République », s'intéresse à l'Union européenne à travers la philatélie. Il vient de mettre en ligne l'ensemble de ses pièce accessibles à travers l'arborescence suivante : histoire de l'UE, élections européennes, présidents et oblitérations du Parlement européen. Timbres, blocs-feuillets, minifeuilles, Lisa, enveloppes Premier Jour, entiers postaux, flammes et oblitérations, plis et souvenirs divers illustrent son propos où il met en lumière aussi bien les personnalités que les événements dont il retrace la chronologie. Et Dominique Didier a eu la bonne idée d'élargir ses recherches non seulement aux pays membres de l'Union européenne, mais aussi à ceux qui ont simplement fait acte de candidature. Une belle leçon d'histoire et (dans une moindre mesure) de géographie, partagée en toute simplicité.
Voir : www.parlement-europeen-philatelie.fr

Autocollants : voitures de sport, la Tour Eiffel
Ils seront parmi les produits phares de Paris-Philex, les collectors. Les véhicules mythiques qui ont marqué « les compétitions automobiles du xx siècle » imaginés par un spécialiste du dessin automobile, Gérard Crevon.
Elle est le deuxième site culturel payant le plus visité de France avec 6,9 millions de visiteurs par an. Aussi, il nous semble à peu près sûr que ce collecter illustré du monument le plus emblématique de notre pays devrait connaître un vif succès auprès des touristes auxquels il est destiné pour affranchir leur carte postale au tarif Monde.
et aussi : à Bordeaux vins et voiliers associés, les carélistes se souviennent de mai 68, Epernay-Ettlingen : un solide jumelage, cent trente ans des troupes de montagne, le retour de l'Hermione, le Cher à vélo, le Maillé-Brézé, escorteur d'escadre à Nantes. Reportage Tout photo : Les 4 jours de Marigny
Le jeudi 10 mai à 10 h. un dévoilement de timbres très inhabituel s'est tenu en bas des Champs-Élysées. Inhabituel, il l'était par son cadre de verdure, en plein air dans un castelet. Inhabituel, il l'était aussi parce que les officiels s'étaient effacés pour laisser place au héros du jour: Guignol. Inhabituel, il l'était enfin par son public enjoué de jeunes enfants dont Gary, quatre ans et demi, le fils de Gilles Livchitz, directeur de Phil@poste. Durant son allocution, ce dernier à adressé de multiples remerciements. Le premier est allé en direction de Bertrand Sinais, ancien négociant parisien à l'initiative de cette émission philatélique et présent pour l'événement. Il s'est ensuite tourné vers Clémence Fitte, interlocutrice privilégiée des équipes de Phil@poste dans la troupe du Guignol des Champs-Élysées. Durant la manifestation, la jeune femme a manié le concertina, instrument de musique figurant sur le timbre à date Premier Jour. Dans sa présentation du bloc-feuillet en taille-douce (plus d'infos dans L’Écho, no 1928, p. 21), Gilles Livchitz a, bien sûr, mentionné le graveur, Pierre Albuisson, et l'illustratrice, Aline Zalco - l'un et l'autre absents. Quant à la valeur faciale de 2,60 euros pour chaque timbre, au tarif Monde jusqu'à 1oo g. il l'a justifiée par la possibilité qu'elle offre d'envoyer une marionnette par La Poste ! Après le dévoilement, les spectateurs ont été invités à se rendre sur le Carré Marigny où les attendaient les négociants, ainsi que les postiers du bureau temporaire installé en plein coeur du Marché aux Timbres de Paris.
Rencontre avec Dominique Hardy. L'Académie de Philatélie, aussi novatrice que gardienne des traditions vieilles de 90 ans
Membre titulaire de l'Académie de Philatélie depuis 2015 - correspondant depuis 2013 -, Dominique Hardy a été nommé commissaire de l'exposition « 90 pièces pour les 90 ans de l'Académie de Philatélie ». il nous dévoile ce que cette présentation collective installée sur un stand de 65 m2, au coeur de Paris-Philex, aura d'insolite et d'attractif.
Découverte : "90 pièces (et plus) pour les 90 ans"
Paris-Philex offre l'opportunité à l'Académie de Philatélie d'aller à la rencontre du grand public. Outre un cycle de courtes conférences (voir p.13), la vénérable institution a programmé une exposition où ses membres participent à titre anonyme. Superbement illustré, cet article vous en donne un aperçu.
Etude : l'utilisation du 3c Sage sur les imprimés sous enveloppe ouverte à l'international
Après avoir étudié les affranchissements au 3c Sage pour les journaux et pour les Imprimés sous bande, nous examinons aujourd'hui son usage dans l'envoi d'imprimés sous enveloppe ouverte et d'imprimés à l'international. Sont également développées les utilisations pour les lettres recommandées et celles avec valeurs déclarées.
Reportage Tout photo : Les 70 ans d'Israël en philatélie
Il fallait se faufiler entre les cortège nuptiaux, samedi 12 mai, à la mairie. du 16e arrondissement de Paris, pour atteindre la salle des commissions où une exposition avait été organisée par le Cercle français philatélique d'Israël (CFPI). Son président, Jean Paul Danon, avait fait preuve d'une persévérance sans faille, comme le rappelait l'adjoint au maire, Jérémy Redler, lors de l'inauguration de l'événement destiné à évoquer les soixante-dix ans d'Israël en philatélie. En effet, toute l'aventure avait été rocambolesque : changement de dates en dernière minute, plusieurs propositions de sujets pour le collector rejetées par Phil@poste... jusqu'au planning des conférences, bouleversé in extremis comme nous l'avons découvert à notre arrivée sur place. Notre emploi du temps étant très serré en cette période précédant Paris-Philex, nous n'avons pas eu le loisir de le modifier et la chance d'assister à ces présentations. Dommage, car de l'avis de tous ceux qui ont pu rester, c'était fort intéressant.
Polaires : l'OP3-2017 du Marion Dufresne
De très nombreux passagers -touristes et membres d'une mission Unesco - sont à bord du Marion Dufresne pour cette OP 3 qui les mène dans sa rotation habituelle, de Tromelin à Amsterdam, en passant par Crozet et les Kerguelen. Ces voyageurs découvrent notamment le rôle de la philatélie pour immortaliser un séjour inoubliable dans les Terres australes et antarctiques françaises.

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de L'Echo de la Timbrologie

Voir également :
les autres titres
Timbres Magazine
juin   2018

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 201 - Juin 2018 ÉDITORIAL : PhilaStamp, un site fait pour vous
Ces dernières années, le développement d'internet a modifié durablement les habitudes des philatélistes. Un nombre grandissant d'entre nous échange leurs timbres par ce canal comme le magazine l'évoquait l'année dernière dans une enquête. Si nous vous recommandons vivement de passer par un négociant pour la vente de collections importantes, le Net - au même titre que les petites annonces - a son utilité. Demeure la qualité des lots et singulièrement le problème des faux timbres, vendus à des prix défiant toute concurrence pour attirer le chaland.
Afin de répondre à vos besoins, nous lançons PhilaStamp.com, un site grâce auquel vous pouvez échanger vos timbres et cartes postales en toute sécurité. Nous avons fait le choix de le spécialiser dans ce que nous connaissons : la philatélie et tout ce qui a trait à l'écrit. Il comporte de nombreux outils à la disposition des vendeurs et acheteurs afin d'optimiser les échanges. Notation des utilisateurs, options pour favoriser les enchères de dernière minute et de nombreuses autres fonctionnalités qui vous sont offertes comme celles de dire aux visiteurs que vous êtes en vacances et même leur annoncer la date de votre retour. Son architecture a été conçue pour être très lisible sur les téléphones portables, de sorte de pouvoir enchérir où que vous soyez, comme de votre jardin ou sur la plage!
PhilaStamp délivre également des informations pratiques : conseils pour mieux vendre et acheter, repérer les faux timbres, comment collectionner et de nombreuses fiches. Celles-ci couvrent tous les timbres d'usage courant de France de 1849 à la Marianne de Briat, reprennent un certain nombre de fiches paraissant dans le magazine, dédiées aux premiers timbres émis dans le monde. Une newsletter vous informe enfin des résultats des grandes ventes en France et à l'étranger, vous fait part des opportunités à saisir sur le marché. Des informations complémentaires à Timbres magazine.
Vous avez à votre disposition dès à présent un bel outil qui est totalement gratuit. Notre objectif est de développer rapidement la fréquentation du site. Afin de faciliter les transactions PhilaStamp est très simple d'utilisation. Le site sera payant à partir du 1er octobre mais nos commissions seront inférieures à celles perçues par les grands intervenants du marché. Afin de bénéficier d'un vaste choix d'objets, il est d'ores et déjà traduit en anglais, notre ambition étant internationale. Le site ayant démarré fin mai, le nombre d'utilisateurs demeure limité mais il ne tient qu'à vous, chers lecteurs, de l'enrichir en vous inscrivant sans tarder et de profiter de sa gratuité durant les quatre prochains mois.
Vous nous avez exprimé le souhait que nous limitions la rubrique des nouveautés du monde. En accord avec notre partenaire - la Maison Champion - nous présentons à compter de ce numéro les pays les plus collectionnés et sélectionnerons périodiquement des timbres entrant dans des thématiques populaires.
Nous vous donnons rendez-vous au salon Paris-Philex, stand F11, proche de celui de Phil@poste. D'ici là, excellente lecture et n'hésitez pas à rejoindre la communauté de PhilaStamp.
PhilaStamp en pratique
PhilaStamp a pour objectif de mettre en relation des collectionneurs de timbres, cartes postales et tout ce qui est en rapport avec l'histoire postale. Que vous soyez ou non familier d'internet, ce site vous étonnera par la simplicité de son utilisation. Testez-le, laissez-vous tenter et rejoignez notre communauté.
Rendez-vous à Philex 2018
Le salon Paris-Philex 2018 se tiendra à Paris du 7 au 10 juin prochain. Après le succès de l'édition 2016, 20000 visiteurs sont attendus cette année dans le hall 2 de Paris expo porte de Versailles. Parallèlement aux stands de La Poste où seront vendues les émissions proposées par Phil@poste (cf. pages Actualités France), les philatélistes sont invités à se rendre sur les stands des artistes concepteurs de timbres, des négociants et des administrations postales. Programme des réjouissances.
La Marianne à la Nef : à la charnière entre l'ancien et le nouveau franc
Le 1 er janvier 1960 est instauré le nouveau franc, sous l'impulsion d'Antoine Pinay. Et cette révolution monétaire aura forcément des répercussions sur la philatélie, les timbres portant une valeur faciale libellée en francs. A la charnière entre ces deux époques se trouvent plusieurs timbres d'usage courant: plusieurs blasons, la Moissonneuse et la Marianne à la Ne£ Celle-ci va connaître plusieurs émissions, témoignant d'un changement d'époque, avec une durée de vie finalement très courte, rendant sa présence éphémère sur la scène philatélique.
Costes et Bellonte à l'assaut de l'Atlantique. La suite du voyage.
Suite à leur héroïque traversée de l'Atlantique, Costes et Bellonte se retrouvent le 2 septembre 1930 à New York prêts à partir pour la suite de leur voyage: New York-Dallas puis le Tour de l'Amitié, salués par de nombreux courriers souvenirs.
C215 : "Quand je réalise un timbre, c'est une façon de rappeler au public qu'il y a un art de communiquer"
Un grand atelier lumineux dans la banlieue parisienne, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), encombré d'oeuvres - toiles, panneaux -, les siennes ou celles d'amis, comme son voisin Ernest-Pignon-Ernest, qu'il admire, de Ben, un fatras de boîtes aux lettres postales jaunes, des bombes de peintures stockées par centaines : Christian Guémy, alias C215, artiste né en octobre 1973, a notamment créé un timbre pour les Terres australes et antarctiques françaises paru en janvier. Il nous a ouvert ses portes.
Introduction aux anciens États allemands (fin)
Après avoir dressé un panorama du puzzle allemand avant l'unification dans notre livraison d'avril dernier, venons-en à quelques caractéristiques de cette collection passionnante qui intéresse également les amateurs de la thématique « Un timbre, un pays ». En Allemagne peut-être plus qu'en France, la qualité a un prix mais facilite grandement la revente. Si vous n'avez pas d'objectif de revente, si vos moyens sont limités, n'hésitez pas à vous procurer des exemplaires défectueux dont la cote est sans commune mesure avec les neufs. Ils vous procureront néanmoins beaucoup de joie et permettront de vous familiariser avec ces timbres.
Fin des dentelures verticales et des distributeurs
Retour aux factices de roulettes qui nous emmènent maintenant dans le milieu des années 70 avec un motif plus spartiate et une modification au niveau de la dentelure.
Îles Caïmans, une histoire postale méconnue
Peu nombreux sont les Français qui s'intéressent à l'histoire postale de ces îles de la mer des Caraïbes, éloignées des Antilles françaises. Si les timbres la période jamaïcaine bénéficient de cotes élevées, les semi-modernes et modernes sont abordables et constituent un excellent territoire de "chasse" pour les thématistes. Partons pour ces îles (également appelées Caïmanes) situées au sud de Cuba et au nordo-uest de la Jamaïque.
Des villes redeviennent des ports
Certaines créations révolutionnaires ont survécu et sont admirables (Polytechnique, système décimal, archives nationales, etc.). Des suppressions furent compensées (académies, oeuvre d'art, ordre des avocats...) mais il en est aussi de surprenantes comme celles visant à permettre aux agglomérations portant certains noms de reprendre leur ancien nom.
Le Groenland, la deuxième plus grande île du monde
Le Groenland, la deuxième plus grande Le du monde, est situé entre le nord canadien à l'ouest et l'Islande à l'est, et entre les océans Arctique au nord et Atlantique au sud. C'est un territoire autonome faisant partie du royaume de Danemark. Ses timbres nous racontent son histoire...
Cartes postales : Voyage à Saint-Petersbourg
Saint-Pétersbourg, 17 mai 1903. Il y a foule sur la Perspective Nevski, la grande artère de la capitale impériale, décorée de drapeaux russes et français. Nicolas II accueille Emile Loubet président de la République française. Les relations entre les deux pays sont au beau fixe. Une aubaine pour les éditeurs de cartes postales illustrées qui ont fait irruption en Russie dès la fin du XlX^e siècle. Il existe au no 20 de la Perspective Nevski, à proximité d'un pont dénommé « Pont de la Police », une librairie française: Mellier et Compagnie, spécialisée en cartes postales illustrées. La Maison Richard, pour sa part (le propriétaire est également d'origine française), n'aurait pour rien au monde manqué cet événement. Saint-Pétersbourg ne fête-t-il par son deuxième centenaire, un anniversaire auquel la France a l'honneur d'être conviée!
Le coup de coeur de la CNEP
Dans cette rubrique, dédiée aux négociants membres de la C.N.E.P., ceux-ci nous présentent les pièces philatéliques hors-normes qu'ils ont la chance de voir passer entre leurs mains. Ce mois-ci, Eric Olivier (de la maison Phila 2000) nous présente une rareté méconnu e: le 1,90 euro brun autoadhésif personnalisé au type Marianne de Luquet (YT autoadhésif n°48D ou personnalisé n°3729CA)... un timbre connu à seulement 390 exemplaires.
La chronique de Socrate : Comment je me suis laissé convaincre
Vous vous en doutez, il est fortement question chez Timbres magazine de notre nouveau site PhilaStamp sur lequel vous pouvez échanger vos timbres, documents postaux les plus divers et cartes postales. Je ne vous surprendrai pas en avouant que j'émettais de fortes réticences à l'égard de ce projet. Internet n'est pas dans ma culture, je préfère le rapport humain au virtuel.
Je ne vous cache pas que lorsque j'observe tous les faux timbres qui se vendent sur la Toile, je suis abasourdi par ces pratiques plus que douteuses de margoulins. Qu'en sera-t-il nous concernant, comment allons-nous faire afin de ne pas en être submergés ? Le nom enfin ne m'enchantait guère avec sa forte consonance anglosaxonne, moi le fidèle défenseur de la langue française. Votre Socrate s'est donc montré dubitatif. Mes chers collègues ne m'ont pas pour autant demandé de prendre ma retraite.
J'ai alors fait un peu de maïeutiques en les interrogeant. A bien les écouter, les philatélistes ont besoin de cet outil pour échanger. Autrefois le réseau de correspondants se constituait puis s'entretenait par divers canaux dont les clubs (spécialisés ou non) et la presse. Les effectifs ont fondu tout comme le nombre de revues en France et à l'étranger. Nous ne sommes plus dans les années 1950-60 et il faut vivre avec son temps. Trouver des correspondants sur la Toile est assez facile comme me l'a confié un ami qui souhaitait se procurer des timbres canadiens. Mais comment savoir avec qui on correspond, si la personne est fiable ? Si j'ai bien compris, sur PhilaStamp les utilisateurs comme les vendeurs sont notés, ce qui est une bonne chose. Mieux encore, l'équipe de Timbre magazine surveillera régulièrement les offres tout comme les utilisateurs peuvent signaler un abus. Si un vendeur est indélicat, nous le supprimerons sans lui demander son avis. Pour élargir l'offre d'objets, se donner des chances supplémentaires de trouver le timbre qui nous manque il était nécessaire que PhilaStamp soit immédiatement international. C'est la raison pour laquelle on a choisi ce nom compréhensible tant par les francophones que par les anglophones. Le site est donc rédigé en français et en anglais.
J'ai assisté aux tests avant le lancement du site et me suis amusé à proposer à mes collègues un timbre de ma collection de France pour voir s'ils mordaient. Il a donc fallu que je m'inscrive et fasse mes premiers pas sur ce « machin » qu'est PhilaStamp. A dire vrai, c'est assez simple même pour un béotien comme moi. Mieux il y a de nombreux outils pour améliorer les chances de bien vendre que j'ai utilisés. Mes amis ont bien entendu enchéri, ce que j'ai trouvé somme toute assez existant. Je me suis pris au jeu, bien conscient qu'ils le faisaient aussi pour me vendre « leur » site! Résultat un timbre proposé à 59 euros a été adjugé 140. Lorsque j'ai demandé à l'acheteur-collègue de me régler, il m'a juste offert l'apéro en me disant que c'était un test. Maintenant que le site est en ligne, il réfléchira à deux fois.
Comme je me suis déjà exprimé à ce sujet, je suis un ardent défenseur de la presse papier et je n'ar rive pas de toute façon à lire ur article sur Internet. Cela me donne mal aux yeux et pour tout vous dire, cela m'agace terriblement. Quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai appris qu'il y avait sur PhilaStamp de nombreuses informations gratuites. Mes collègues m'ont expliqué leur « modèle économique » comme on dit aujourd'hui. La presse papier ne peut pas se passer du Net, être présente sur la Toile est une obligation. Tout comme un organe d'information présent uniquement sur Internet ne rêve que d'une chose : avoir son magazine imprimé. Pour faire simple, il faut être présent sur les deux supports. Enfin, PhilaStamp n'est gratuit que pour son lancement. Vu le travail représenté par sa construction, il faudra bien ensuite couvrir les charges. Elles le seront ensuite, le site prélevant à compter du ler octobre une commission, sans commune mesure avec les grands opérateurs du secteur. De vous à moi, si vous avez des timbres à vendre d'ici là, profitez-en mais ne partez pas ensuite en courant!
Les informations sur le site de PhilaStamp sont pratiques. A Timbres magazine les beaux articles bien écrits et magnifiquement illustrés, au site de nous donner des conseils pratiques pour mieux acheter et vendre. J'ai notamment découvert que les fiches de Timbroloisirs relatives aux timbres d'usage courant étaient toutes en ligne. Ne vous privez pas de cette information technique tout comme de la newsletter qui fera le point au moins une fois par mois sur les ventes (V.O. et ventes aux enchères).
Voici mes premières impressions sur ce site, chers amis, j'espère qu'il répondra à vos attentes. Personnellement, cela me fait plaisir de voir que notre petite société se lance avec courage et détermination dans cette aventure. Soutenez-nous en vous inscrivant dès la fin de la lecture de cette chronique!


voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques