www.philatelistes.net - La presse philatélique écrite
L'art musical en philatélie
Ce site présente des timbres, oblitérations premier jour, maxicartes et autres documents philatéliques sur le thème de la musique classique.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

La presse philatélique écrite


Timbres Magazine
juin   2017

cliquez ici pour plus d'informations sur  Timbres Magazine

Numéro 190 - Juin 2017 ÉDITORIAL
A la suite de l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence de la République, c'est fort probablement une nouvelle Marianne qui verra le jour. Elle sera sa signature en quelque sorte comme l'évoque Jean-Pierre Guéno dans "Les diamants de l'histoire" paru aux éditions Jacob-Duvernet. "Depuis le début de la Ve République, un président a au moins deux signatures, en dehors même de celle qui lui permet de signer de son nom : son portrait officiel et le timbre d'usage courant qu'il donne pour symbole à la République ( ..) En 1942 et 1945, Charles de Gaulle préempte deux Marianne guerrières en bonnet phrygien, deux vraies Républiques qui tranchent avec l'effigie de Pétain. Les Marianne qui suivent sont plus apaisées. Après avoir gagné la guerre,il faut bâtir la paix, reconstruire, prospérer La tête de Marianne est un peu celle de la figure de proue de la Nef des Trente Glorieuses.
La Marianne de Pompidou s'efface quant à elle devenant la valeur du timbre. Elle est utilitaire. Celle de Giscard devient Sabine ; elle se veut le symbole de la réconciliation nationale gauche-droite Sur les timbres courants, "France" remplace "République française". En 1982, Mitterrand renoue avec Marianne et avec le vocable République française. Le visage de sa deuxième Marianne de 1990, celle du bicentenaire de Ja évolution française, ressemble à celui de son épouse. Pour la première fois Marianne regarde les Français en face. En 1997 la première Marianne choisie par Jacques Chirac prend un coup de jeune. C'est la première Marianne dessinée par une femme, Eve Luquet. Elle porte à la fois la devise de la République et les étoiles de l'Europe. Le mot France revient sur les timbres courants avec la Marianne de Chirac, qui est très écologique, et qui est le résultat d'un concours organisé par La Poste en 2004 : elle se mobilise pour 'environnement.
La Marianne de Sarkozy choisie par ses soins en 2008 est en phase avec son portrait officiel. Elle marie le bonnet phrygien de la République avec les étoiles de l'Europe. Son apparition coïncide avec le début de la présidence de l'Union européenne par la France."

François Hollande dévoile quant à lui sa "Marianne de la jeunesse" le 14 juillet 2013, présélectionnée par des lycéens. Quel sera le nouveau visage de la France ? Il faudra probablement attendre l'année prochaine pour le connaître mais la photo, elle, arrivera rapidement. Si l'on observe celles des prédécesseurs d'Emmanuel Macron, toutes sont prises dans une bibliothèque ou dans le jardin de l’Élysée, à l'exception notable de Valéry Giscard d'Estaing. Âgé de 48 ans, souhaitant donner une image moderne, il est photographié en costume et en buste, à l'italienne, sur fond de drapeau tricolore il est probable que le nouveau président (plus jeune encore que Giscard lors de son élection) souhaitera lui aussi marquer une rupture tant pour la photo que pour le timbre.
Les annulés : surchargés, fictifs, paraoblitérés : comment les collectionner ?
Tout comme les êtres vivants qui dès leur naissance sont condamnés à mourir un jour, les timbres-poste sont, dès leur création, destinés à terminer leur vie sous la frappe encrée d'une annulation. Seuls quelques privilégiés, qui coulent des jours tranquilles dans les albums des philatélistes, échappent à cette prédestination. Les condamnés, quant à eux, offrent un vaste champ de possibilités de collections riches en diversité.
Tous les chemins... mènent à Port-Louis ! (épisode 10 : la desserte de l'Océan indien)
C'est une ville portuaire d'alors 22 000 habitants, ancienne possession française de l'Océan indien, qu sera ce mois-ci notre destination. La desserte postale de l'île Maurice illustre en effet à quel point la recherche de liaisons efficaces a pu entraîner parfois des modifications radicales dans le tracé des routes maritimes entre Europe et contrées d'outre-mer. Nous rappelant, encore aujourd'hui, à quel point histoire et géographie postales sont intimement liées.
Patrick Dérible, valoriser son archipel
Artiste saint-pierrais autodidacte, il œuvre pour la philatélie de Saint-Pierre et Miquelon depuis 1987 en signant une soixantaine de timbres-poste. Il nous confie sa passion du monde maritime et de l'archipel qui l'a vu naître.
Le Lions International célèbre les 100 ans de sa création
L'association "LIONS CLUBS INTERNATIONAL", appellation officielle du Lions international, a été fondée en 1917 par un assureur, Melvin Jones (1875-1961), membre d'un des cercles d'affaires de Chicago, pour qui "On ne va pas bien loin dans la vie si on ne fait pas d'abord quelque chose pour quelqu'un...". Durant le siècle qui a suivi, son initiative a fait des émules partout dans le monde... la philatélie témoigne de ce succès.
Secrets de fabrication
Gilles Le Baud, ancien dirigeant de l'imprimerie de timbres-poste Cartor qu'il avait reprise en 1995 et champion de la course à la voile Solitaire du Figaro, vient de publier un livre de souvenirs passionnant qui devrait intéresser les philatélistes concernés par la voile et l'aventure en mer. Il revient pour nous sur les coulisses de l'émission de deux timbres.
La publicité et les timbres (II)
Apres avoir abordé l'affichage de la publicité sur le dos des timbres-poste anciens, puis sur les couvertures des carnets, nous terminons avec l'utilisation des bords de feuille qui donnent naissance aux publicitimbres et la publicité sur des vignettes privées dites porte-timbres.
Campione d'Italia : une enclave italienne en Suisse
Cette minuscule enclave italienne située sur le territoire de la Suisse a une histoire postale très intéressante. Ses douze timbres-poste mentionnant "Campione d'Italia" sont aujourd'hui très recherchés sur lettres.
Les préalables à l'émission des timbres fiscaux
Parmi les objets intéressant les philatélistes figurent, outre les timbres-type et leurs variétés, les maquettes, épreuves et essais qui précèdent leur impression. C'est notamment le cas en philatélie fiscale ou ces à-côtés méritent l'attention particulière des collectionneurs.
L'occupation par les britanniques
Dès le mois de novembre 1941, la colonie d'Afrique Orientale italienne, qui s'était même brièvement agrandie au début de la Seconde Guerre mondiale en envahissant le Somaliland Britannique voisin, peu défendu, fut complètement conquise par les troupes britanniques. En revanche, la conquête de la Libye prit plus de temps. En effet, après quelques déboires contre les troupes britanniques basées en Égypte, les troupes italiennes furent relayées avec plus d'efficacité par celles de la fameuse "Afrika Korps" nazie dirigée par le général Rommel. Il fallut attendre sa défaite lors de la seconde des batailles d'El Alamein pour que les Anglais puissent entamer la conquête de la Libye, à peu près achevée en 1943. Une administration militaire britannique d'occupation s'était mise en place dès la défaite des troupes italiennes en Afrique Orientale, et il en fut ensuite de même en Libye, avec les complications liées aux particularités des différentes parties de la colonie - qui se font encore sentir aujourd'hui.
Une lettre aux 5040 parcours possibles
La lettre est datée de "Nantes le 23 fructidor an....." car l'expéditeur, parvenu en bout de ligne, n'avait plus de papier sous sa plume pour inscrire le numéro de l'année. Heureusement le destinataire avait noté : « Reçue le 78 Vendémiaire an 12 » (mardi 11 octobre 1803) et "Répondu le 6 Brumaire an 12" (Samedi 29 octobre 1803). Nous sommes donc bien en 1803 et la lettre du 10 septembre 1803, qui a mis un mois avant d'être distribuée, est soumise au tarif applicable entre le 1er Vendémiaire an 9 (25 septembre 1800) et le 10 décembre 1806. Mais poursuivons...
Les cartes postales de présidents (suite)
Les collections réservent toujours des surprises. A la suite de notre précédent article sur les cartes postales des présidents de la République, paru au mois de mai, un lecteur nous a fait parvenir une carte de Félix Faure. Ce document très rare, daté du mois de septembre 1898, représente le président lors d'une partie de chasse à Rambouillet...
La chronique de Socrate : Une bonne idée pour la jeunesse
Avant de revenir sur les questions d'achats et de vente de timbres, j'ai choisi pour ce mois de juin de laisser la parole à Christian Hanotaux Notre ami apporte une note optimiste.
Je fais référence à votre chronique d'avril dernier par laquelle vous vous inquiétiez du vieillissement des collectionneurs. Effectivement on constate le peu d'appétence des jeunes (et moins jeunes) pour la philatélie : un seul de mes six enfants (grands maintenant) a montré quelques velléités, vite occultées par le travail. De mes 24 petits-enfants, même son de cloche... Quoique ! Aussi pour les intéresser, j'ai décidé de changer de tactique, et ça marche ! Le timbre n'attire plus beaucoup, il y a une telle inflation, mois ce qui attire, c'est ce qu'on en fait. Alors, qu'ai-je fait ? Passionné par l'histoire de la guerre 14-18 depuis 50 ans, j'ai accumulé livres, documents et marques postales de cette guerre. Pour un jeune, rien de plus barbant que de voir des pages de Secteurs Postaux, ne variant que par leur numéro. Ils ne s'imaginent pas toute l'histoire tragique qui se cache derrière.
Je suis parti d'une idée simple que j'ai trouvée dans les écrits de mon arrière grand-père, Gabriel Hanotaux, historien et académicien. L'Histoire est la somme de toutes les petites histoires.
Au travers de timbres, de cartes postales, de documents... j'ai essayé de constituer une mosaïque historique : "rebâtir les 26 années qui précédent la Grande Guerre", de 1888 (-26) à 1914 (O). 1888 est l'année de 1'avènement de Guillaume II sur le trône de l'Empire allemand. Dans chaque année, composée de plusieurs feuilles, il n'y a pas de chronologie, mais simplement des faits datés : décès de personnages connus, naissance de futurs personnages illustres, événements nationaux ou internationaux dans tous les domaines.
Les enfants apprennent un peu d'histoire sous forme de flashs et sont attirés par la diversité des événements.
J'ai fait quelques découvertes qui m'ont amusé : Eisenhower et de Gaulle, nés et décédés à quelques mois d'intervalle, militaires, président de leur République. Hitler est joué par Charlie Chaplin dans le "Dictateur", ils sont nés avec quelques jours d'écart aussi. Pour illustrer mes propos, voici quatre feuilles scannées en espérant que mon idée fera des émules".

Si vous aussi, vous êtes parvenu à intéresser des jeunes à la philatélie, n'hésitez pas à nous faire part de votre expérience.

voir le site Cliquez ici pour consulter le site de Timbres Magazine

Voir également :
les autres titres


la presse philatélique française



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques