www.philatelistes.net - Les timbres au type Merson : Castellorizo
Site officiel du Groupement Philatélique France-Scandinavie
Site Officiel du Groupement Philatélique France-Scandinavie.
Toute la Philatélie Scandinave. Catalogue en ligne gratuit des timbres de scandinavie. Ventes à prix net. Echanges.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Les timbres au type Merson : Castellorizo


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson

Carte de Castellorizo

Castellorizo : 18 valeurs

Ilôt du Dodécanèse ( 11 000 habitants) de 28 km2 sur la côte Turque à 125 km à l'Est de l'île de Rhodes
(Appelée affectueusement et ironiquement -eu égard à sa petite taille - MEGISTE ("la plus grande ") dans l'Antiquité, c'est aujourd'hui, une île grecque connue sous le nom de Castellorizo). Les timbres sont surchargés ONF (Occupation Navale Française)
ou OF (Occupation Française) ou BNF (Base Navale Française)
Castellorizo aujourd'hui






Ci-après un extrait de l'excellent article publié dans Timbropresse en collaboration avec
Jean Louis Maache :

A quelques "pas" de la Grèce et de la Turquie ...

CASTELLORIZO 1915 -1921

Une petite île au nom évocateur ..


Cet ilot du Dodécanèse, d'une superficie de 28 Km carrés est situé en bordure de la côte turque, à 125 Km à l'est de l'île de Rhodes ; on disait encore au début du siècle en "Turquie d'Asie" . La marine française en prend possession le 24 décembre 1915 et en fait la base de sa première armée navale. Elle restera Française jusqu'au 21 Août 1921, date à laquelle elle est remise aux autorités italiennes. Aujourd’hui après bien des changements, l’île de Castellorizo fait partie de la Grèce, suite au Traité de Paix de Paris de 1947 entre l’Italie et les Alliés de la Seconde Guerre mondiale. Son histoire philatélique est liée à celle des bureaux de postes français du Levant établis à partir des années 1830. La poste, dans ces années-là, faisait offlce d'ambassadeur français dans ces pays. Profitant de la désorganisation de l'Empire Ottoman, le gouvernement français y avait établit un très grand nombre de bureaux de poste que l'on appellaient alors Echelles du Levant, ce qui signifie "escales", Cette petite île devient donc française en 1915. Pendant 5 ans, jusqu'en juin 1920, les marins, usagers réguliers de ce bureau, utilisent simplement des timbres de France et du Levant Français. Les uns proviennent des bureaux de poste des navires, les autres, des bureaux de poste de Rhodes, île voisine utilisant également des timbres de France. Le philatéliste qui souhaite collectionner les timbres de ces 5 années n'aura pas la tâche facile. En effet,. il ne trouvera aucune référence dans les catalogues et il ne pourra identifier les timbres ou les lettres venant de cette ile que par les cachets utilisés à Castellorizo. Ces cachets sont reproduits ci-contre. Ils étaient imprimés en noir, bleu ou violet. Les courriers envoyés étant peu nombreux, il est donc très long et très difficile d'en réunir plusieurs.

LES TIMBRES

C'est en juin 1920 que le lieutenant de vaisseau TERME, gouverneur militaire de l'ile, décide de faire surcharger les timbres de France et du Levant. Des surcharges spéciales seront donc crées et utilisées lors de 3 émissions durant l'été 1920. Ces surcharges ne serviront qu'une année ! En août 1921, la France se retirant de Castellorizo, elles seront, bien sûr, abandonnées. Dans l'ensemble, les fortes valeurs ont été tirées à quelques centaines d'exemplaires seulement ! C'est dire la difficulté et l'intérêt de posséder ces timbres dans une collection. Les émissions dont il est question sont répertoriées dans les catalogues de cotations, il s'agit donc de :

19 juin 1920: Timbres du Levant Français surchargés BNF Castellorizo

BNF signifie: Base Navale Française 13 valeurs, les 4 pi sur 1 Fr Merson et 20 pi sur 5 Fr Merson ont été tirés à 120 exemplaires ! Il existe des variétés avec S au lieu de Z et Castellorizo renversé. Sur les type "Merson" la surcharge est verticale de haut en bas.

22 juin 1920 : Timbres du Levant français et de France surchargés ONF Castellorizo

ONF : Occupation Navale Française 24 valeurs. Il existe de nombreuses variétés dues aux méthodes artisanales de surcharges. Ces variétés restent cependant bien plus rares que les timbres. Il sera intéressant notamment de découvrir des surcharges avec Casetlloriso et Astellorizo ou des doubles surcharges, ou encore des surcharges renversées. Le 5F MERSON de cette série demeure sans doute le plus rare des timbres de Castelorizo.

26 Août 1920: Timbres de France (1 900/06) et du Levant surchargés OF Castelloriso

OF : Occupation française 14 Valeurs, Ici la surcharge est verticale de haut en bas, sauf sur les timbres de format horizontal où elle est dans le sens du timbre. Ainsi les 50c et 1 F surchargés OF Castelloriso ont été surchargés à seulement 200 exemplaires. D'autre part, il faut savoir que ces surcharges ont été identifiées sur quelques timbres Grecs qui ont du être utilisés à Castellorizo, l'histoire philatélique de Castellorizo pourrait s'arrêter ici... si l'on s'en tenait aux catalogues de cotations. En fait, une quatrième émission a été réalisée qui n'est toujours pas référencée. Un seul ouvrage de la maison Yvert et Tellier y fait référence, il s'agit de l'édition de 1940 des "Bureaux Français". Et depuis cette date, plus rien ! Sur cette émission les timbres portent la surcharge "Occupation Française Castellorizo" sur trois lignes. Il existe 8 valeurs. Cette émission est connue oblitérée de complaisance avec un cachet lère armée navale, sur une enveloppe recommandée adressée à Smyrne. Il s'agit d'une émission à but philatélique tirée à très peu d'exemplaires : environ 2 000 pièces pour les petites valeurs et de 120 à 300 pour les fortes valeurs. Les collectionneurs passionnés par la recherche des timbres de Castellorizo devront donc trouver des timbres sur lettre entière, il s'agit là d'une entreprise de longue haleine, d'autant plus longue d'ailleurs s'ils souhaitent trouver une lettre avec affranchissement mixte. Après 1921, ce sont des timbres italiens qui seront utilisés àCastellorizo, A partir de 1932, des timbres de la Mer Egée, En 1942, il sera utilisé des timbres de Grande Bretagne avec surcharge MEF (Moyen Orient Français) et, ceci jusqu'en 1946, date du rattachement de l'ile à la Grèce. De la même manière que les colonies et les bureaux français à l'étranger, la collection des timbres de Castellorizo nous permet de découvrir l'histoire mouvementée d'une petite région du monde au début du siècle.


La cote des Merson de Castellorizo


Album

Cliquez ici pour télécharger
l'album des timbres de Castellorizo
au format Word ou pdf (Acrobat Reader)





Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques