www.philatelistes.net - Les timbres au type Merson : Les Affranchissements
Les Cérès de Bordeaux
1870-1871 GOUVERNEMENT PROVISOIRE
EMISSION DITE "CERES DE BORDEAUX".
Ce site a été conçu pour être utile au collectionneur. Commencé le 16 février 2011, il mettra quelques années avant d'être complet. Pour le moment le chantier le plus compliqué, celui du 20 centimes est ouvert. Ce site deviendra en premier lieu une aide à l'identification incontournable. Il sera fait par vous, pour vous. N'hésitez pas à participer de la manière que vous pouvez. En attendant, bénéficiez des possibilités suivantes, au fur et à mesure de leur mise en fonction

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Les timbres au type Merson : Les Affranchissements


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson

Cachet ARMEES ALLIES EN ORIENT - POSTE AERIENNE



Ce cachet a été utilisé après l'Armistice de 1918 pour le courrier transporté par avion de l'Armée Alliée en Orient sur les lignes Constantinople-Bucarest et Constantinople-Salonique. Le trajet à partir de Bucarest ou Salonique s'effectuait ensuite par voie de ferrée (Orient-Express) ou par voie de mer.
L'affranchissement était de 1 f 25. On trouve logiquement des 1f et des 50c au type Merson sur ces lettres. Un cachet militaire (502 ou 506), indique le secteur postal militaire.

Cachet ANNULE- RAID INTERROMPU : Dragon d'Annam



cette enveloppe devait être acheminée par voie aérienne jusqu'à Hanoï en Indochine. L'affranchissement d'un tel plis recommandé était de 10 F 50 pour un pli simple et de 11 F 50 pour un pli en recommandé.
L'Avion de Costes et Bellonte, le Dragon d'Annam ne put accomplir sa mission jusqu'au bout et les 12000 plis furent revêtus de la mention "RAID INTERROMPU PAR ACCIDENT Retour à l'envoyeur".
Sur les 12000 plis, on se rendit compte avant le vol que 542 d'entre eux dont une cinquantaine de recommandés n'avaient pas reçu la bonne oblitération (cachet ordinaire et noncelui du vol). La poste annula les timbres avec le cachetANNULE et -à ses frais- affranchit les lettres au verso puis les oblitéra avec le cachet correct : *POSTE AERIENNE - FRANCE INDO-CHINE 18 * 19 - 2 29.
IL s'agit en l'occurrence d'un cas unique. Ces plis sont très recherchés et cotent entre 230 (lettre simple) et 450 euros (lettre recommandée).




Album

Cliquez ici pour télécharger
les pages d'album du Dragon d'Annam
au format Word ou pdf


Oblitération aux îles Kerguelen




Courrier "tombé aux mains des Maures"



Lettre abandonnée par Ville et Rozès le 23 Juillet 1925, retrouvée huit mois plus tard dans le désert et ramenée à Dakar le 30 mars 1926 . La ligne aérienne entre Casablanca et Dakar fut inaugurée le 1er Juin 1925. Didier Daurat, directeur de l'exploitation des Lignes aériennes Latécoère impose que deux appareils volent de conserve : si l'un est contraint à un attrerrissage forcé, l'autre se pose à ses côtés, embarque le courrier et les hommes en cas de panne grave ou d'attaque des tribus maures rebelles. Ce ne sera pas le cas pour ce vol du 23 Juillet puisque contraints à un atterrissage forcé au Sud d'Agadir, ils doivent faire usage de leurs armes et se rplier sur l'avion de Ville en abandonnant aux pillards leur cargaison.
(in Timbroscopie numéro 155 page 25 - mars 1998, Article signé Claude Jamet avec la collaboration de Gérard Collot Président du Cercle aérophilatélique français)

Premier courrier postal des lignes Latécoère Toulouse Buenos-Aires



Lettre acheminée par Avion/bateau/avion le 2 mars 1928 de Toulouse vers Buenos-Aires par Elisée Négrin. Dans l'autre sens, c'est Mermoz qui le 1er mars inaugure la ligne Buenos-Aires vers Toulouse. Les courriers mettront près de 16 jours avant d'arriver alors que Latécoère promettait dans ses publicités 9 jours et demi)
(in Timbroscopie numéro 157 page 30 - mai 1998, Article signé Claude Jamet avec la collaboration de Gérard Collot Président du Cercle aérophilatélique français)



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques