www.philatelistes.net - Isidore Pils (Paris 1813 - Douarnenez 1875)
Les ponts à travers la philatélie
Anciens ou modernes, en pierre, en bois, en fer ou métal, aqueducs, viaducs ou simples passerelles, vus d'en haut, de face, de trois quarts, etc.... Les ponts sont bien là sur des dizaines de nos timbres. Vous pourrez découvrir, à travers vos recherches, des histoires, des légendes, des détails de construction qui vous feront franchir les précipices de nos régions françaises et d'autres mondes... et qui sait l'envie de passer sur une rive pour admirer au détour des routes un pont que vous aurez eu l'occasion d'observer en timbres

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Isidore Pils (Paris 1813 - Douarnenez 1875)


Isidore Pils : Rouget de Lisle chantant la Marseillaise chez le Maire de Strasbourg (Dietrich)


Rouget de Lisle chantant la Marseillaise chez le Maire de Strasbourg (Dietrich)


Il a peint de nombreux sujets religieux, puis militaires (la Bataille du Pont de l'Alma) .

Le thème du tableau

Claude Rouget de Lisle (1760-1836), capitaine du génie en garnison à Strasbourg compose cet air qui lui avait été demandé chez le Maire, le soir du 24 avril 1792, dans la nuit du 24 au 25.
Le 25, à dix heures du matin, il le joue au clavecin chez Dietrich, 4, cours de Broglie devant 10 personnes, l'appelant L'hymne de guerre dédié au Maréchal de Luckner
Le 19 avril, l'hymne dont Dietrich avait commandé une orchestration très simple, est joué sur la place d'armes de Strasbourg par la Garde Nationale. Le chant est imprimé et répandu dans toute la France.
Le 22 Juin, un étudiant de Montpellier, François MIREUR (futur général en Egypte) le chante lors d'un banquet civique offert par la ville de Marseille à 500 volontaires partant pour Paris.
Les Marseillais l'adoptent et entrent le 30 Juillet 1792 aux accents du Chant de Guerre, qui fut rebaptisé par les parisiens La Marseillaise
Pour en savoir plus, visitez sur le site de l'Elysee : la Marseillaise 

Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques