www.philatelistes.net - Catalogue des timbres
L'aéropostale par les timbres
Dans les cockpits ouverts, seule une épaisse combinaison protégeait les pilotes contre les éléments. Ils devaient cependant apporter le courrier à l'heure, quel que soit le temps. Beaucoup s'écrasèrent sur les montagnes noyées dans le brouillard, le courrier s'éparpillant parmi les débris de leur avion. L'histoire de l'Aéropostale est étroitement liée à celle de l'aviation

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


Amour amour, je t aime tant - agnès b.
© Phil@poste
Année : 2023
fr_230106 - Amour amour, je t'aime tant - agnès b.

bloc-feuillet de 5 TP
agnès b. est une marque de vêtements lancée par la créatrice de mode Agnès Troublé. Le « b. » de la marque provient de l'initiale du nom de l'éditeur Christian Bourgois, qui avait été le mari d'Agnès Troublé. Les coupes sont simples et se veulent élégantes. Son cardigan-pression, créé en 1979, est l’un des classiques de la maison et fait partie de ses meilleures ventes.
La marque est exploitée par la société CMC4, pour « Comptoir mondial de la création », nom choisi par Agnès Troublé en 1973. La société CMC est toujours une entreprise familiale, détenue à 100 % par Agnès Troublé, ses enfants et ses petits-enfants.
La suite sur Wikipédia (cf. lien ci-après)


Saint-Valentin
Valeur faciale : 5,80 euros 
Saint-Valentin
Commémoratifs divers
Dessin d'Agnès B.
Mise en page : Aurélie Baras
Imprimé en : héliogravure
Emis le : 2023-01-30

 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 
Tirage: 400.000

Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici



  Annee precedenteAnnee precedente       Sommaire timbres      Annee suivanteAnnee suivante


Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques