www.philatelistes.net - Catalogue des timbres
Philnet : catalogue on-line, ventes sur offres
Négociant Toulousain, Phil-Net déploie ses talents pour vous séduire : le Club, le journal d'Oncle Phil, un cyber-Musée, les nouveautés, vous pouvez commander en ligne avec paiement par carte bancaire, Phil-Net organise des ventes sur Offres et gère un service de petites annonces. Envoyez-lui vos mancolistes, elles seront chiffrées. Réponse rapide garantie.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Catalogue des timbres


Extrait - (France) revenir à la listeRevenir à la liste


83 ème Congrès de la FFAP-La Conciergerie
© Phil@poste
Année : 2010
fr_100611 - 83 ème Congrès de la FFAP-La Conciergerie

Feuilles de 36 timbres avec vignette attenante
La Conciergerie est le principal vestige de l’ancien Palais de la Cité qui fut la résidence et le siège du pouvoir des rois de France, du Xe au XIVe siècle et qui s’étendait sur le site couvrant l'actuel Palais de justice de Paris. De nos jours, l'édifice longe le Quai de l'Horloge, sur l'Île de la Cité, dans le Ier arrondissement de Paris. Il fut converti en prison d'État en 1370, après l'abandon du palais par Charles V et ses successeurs.
La prison occupait le rez-de-chaussée du bâtiment bordant le quai de l’Horloge et les deux tours ; l’étage supérieur était réservé au Parlement. La prison de la Conciergerie était considérée pendant la Terreur comme l’antichambre de la mort. Peu en sortaient libres. La reine Marie-Antoinette y fut emprisonnée en 1793.
La suite sur Wikipédia (cf lien ci-après)


Valeur faciale : 0,56 
Sites et Monuments
Création et gravure par Martin Mörck
Imprimé en : taille-douce
Emis le : 2010-06-21

 Cliquez ici pour voir le Cachet Premier Jour 

Pour en savoir plus, cliquez ici Pour en savoir plus cliquez ici



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques