www.philatelistes.net - Luc-Olivier Merson : Le Concours de 1895 et le Projet GRASSET
Les timbres de France au type Merson
Biographie de Luc-Olivier Merson, les timres au type Merson, France, colonies, bureaux français à l'Etranger.

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Luc-Olivier Merson : Le Concours de 1895 et le Projet GRASSET


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson

L'aventure commença à la Chambre des Députés le 8 Février 1893.
Ce jour-là, le Député de Paris M. MESUREUR fit adopter un projet de concours pour la réalisation d'un timbre remplaçant le célèbre type Sage. Il souhaitait un timbre "moderne, républicain et français". Ce timbre devait saluer le XXème siècle et marquer dignement l'Exposition Universelle de 1900 à Paris à l'exemple de la série Colombus des Etat-Unis ou du Saint Michel terrassant le Dragon émis lors de l'Exposition de Bruxelles.
L'avis de concours fut publié au Journal officiel le 4 Février 1894.Cependant malgré un fort relais médiatique, le Jury composé d'artistes célèbres ne put décerner un prix parmi les 684 projets (exposés du 7 au 12 Mai 1894 à l'Ecole des Beaux-Arts à Paris).

Le concours fut annulé et seules 5 mentions honorables furent décernées aux artistes suivants (dans l'ordre):

DUPUIS

MOUCHON

LECHEVREL

Mme FORGET

BOURGOIN


aidé par Merson ?


Chaque artiste reçu 500 F. Les projets furent offerts par l'Administration des Postes au Ministère des finances qui s'en servit pour illustrer .... des boîtes d'allumettes.
Luc-Olivier Merson ne participa pas à ce concours. Il collabora semble-t-il à la réalisation du projet de BOURGOIN (cf. Françon et Storch qui ont trouvé des esquisses dans les archives de Monsieur J.-F. BRUN)

M. MESUREUR renouvela sa demande de timbre républicain plusieurs fois, tant et si bien que le Ministre des Postes commanda à GRASSET. Mais entre-temps M. MESUREUR fut nommé Ministre des Postes et ne retrouva pas dans les dessins de Grasset son timbre républicain. M. GRASSET reçu 5000 F OR et le projet fut enterré (Il vit cependant le jour en Indochine en 1904)!
Enfin, dernier épisode de ce récit, le Député BERTEAUX demanda en 1898 de nouveaux timbres pour l'Exposition universelle de 1900.
Cette fois, M. MESUREUR, décida alors de faire appel à 3 artistes différents pour réaliser 3 types de timbres :
Joseph Blanc, pour les petites valeurs 1c au 5 c
Louis-Eugène Mouchon, pour les valeurs intermédiaires du 10 au 30 c
Luc-Olivier Merson, pour les fortes valeurs du 40c au 5f

(cf. Merson et la critique)
Bien que chacun se fut mit au travail avec ardeur, les maquettes ne furent pas prêtes pour l'exposition et l'émission de ces 14 valeurs n'eut lieu que le 4 Décembre en vente anticipée dans les bureaux de poste du Sénat et de la Chambre des Députés.
Lors d'une vive polémique relayée par la presse comme en témoigne la caricature ci-contre, l'oeuvre fut traitée "d'horreur", à tel point qu'un amendement fut déposé à la Chambre pour exiger le retrait du timbre. Le ministre concerné vint en personne à la tribune défendre cette émission.



Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques