www.philatelistes.net - Luc-Olivier Merson : un peintre inspiré ?
ACTL Association philatéliste Collectionneurs Timbres Libération & seconde guerre mondiale
Concerne les timbres et documents des surcharges de la Libération ainsi que de la seconde guerre mondiale.  Etude de  l'historique des timbres et de l'Histoire au travers du timbre et des documents. Thématiques : Résistance, grands militaires, de Gaulle, les politiques, non exhaustif....

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Luc-Olivier Merson : un peintre inspiré ?


portrait de luc-olivier merson
Luc-Olivier Merson (1846-1920)
Sommaire général
Vie
Oeuvre
Images des oeuvres
Les timbres de France au type Merson
Les timbres étrangers au type Merson

La Maquette du timbre n'a jamais été retrouvée.
Quelques dessins ou esquisses de luc-Olivier Merson sont conservées dans des collections particulières, comme celles-ci
Esquisse de Merson pour le timbre-poste


Esquisse de Merson pour le timbre-poste (bras arm)

Il en existe cependant plusieurs fausses, des plus fantaisistes, d'origine anglaise. Elles sont l'oeuvre d'un collectionneur dessinateur qui en a dessiné d'autres au type Mouchon ou Blanc. Elles sont accompagnées d'une fausse expertise de Wilhelm Hofinger de Munich.
Comparées à la qualité des dessins talentueux de Luc-Olivier Merson, ces maquettes ne font pas illusion.

Fausse maquette du timbre au type merson


Une hypothèse a été émise selon laquelle le timbre serait inspiré d'une oeuvre appelé "La force" de François-Joseph HEIM, actuellement conservée au Musée de Belfort, peint en 1817.

La force de Franois-Joseph HEIM, peint en 1817


François-Joseph HEIM :
Peintre Français né à Belfort en 1787, mort à Paris en 1865. Il exécuta pour les plafonds des galeries du Louvre une allégorie de la renaissance des arts.Il fut un éminent peintre d'Histoire et de portraits dont "Louis-Philippe recevant les Députés qui lui défèrent la couronne" (1833) Académique et réfléchi, il fut toute sa vie en butte aux sarcasmes des romantiques.

Ce tableau représente une femme armée et cuirassée appuyée dans une pose analogue à celle du timbre, le coude sur l'échine d'un lion. Il y a peut-être chez Merson une réminiscence de ce tableau. D'autant qu'il avait lui-même appelé son timbre La France se reposant dans sa force.
En effet s'il l'on inverse le personnage et qu'on le détache du reste du tableau, la coïncidence est troublante :

Merson inspir par Heim ?


Ce bonnet a été demandé par le député Mesureur qui souhaitait une effigie républicaine.

Suite : Le concours de 1893 Suite : Le concours de 1893


Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques