www.philatelistes.net - Les cartes-poste pour ballons non montés
Timbrophile
Pour tous ceux qui veulent connaître les dernières nouvelles et événements autour des timbres émis en France!!!

www.philatelistes.net

Rechercher Membres Contacts Aide
Modération off     Accueil | Actualité | Annonces | Forum | Philamômes | Histoire postale | Merson | Liens

Vendre, Acheter, Echanger
Les adresses
Ventes sur offres ou à prix nets
Petites annonces

Actualités
Actualités

Evénements

Revue de presse
Le forum
Les sondages
Votre e-mail:


Histoire postale

Début d'un mot :


La guerre de 1870
La Commune
Gazette des absents
Ballons montés
Pigeongrammes
Papillons de Metz
Pneumatiques
Boules de moulins
Chroniques
Merson

Les cartes-poste pour ballons non montés


La guerre de 1870
Introduction aux ballons montés
Fiches détaillées des ballons
Les Affranchissements
Les Aéronautes
Les tentatives de retour sur Paris
Le projet de Dupuy de Lhome
Documents sur les ballons montés
Les ballons naufragés
Les ballons prisonniers
Les cartes-poste
Le Décret du 27 septembre 1870
Images de ballons montés

Les cartes-poste avaient un format de 11 cm par 7 cm. D'un poids de 3 grammes, elles devaient être affranchies à 10 centimes. A l'origine elles étaient prévues pour être acheminées par ballon non monté, c'est à dire sans aéronautes ni passagers, en réalité elles furent souvent transportées par ballons montés.


(d'après LA POSTE A PARIS SOUS LA COMMUNE - pages 24-25 -, Léon Chamboissier)

(...)
l'Administration des Postes, novice dans ces nouveaux services de ballons, ne put s'occuper longtemps de fournir des formules au public. Elle laissa à l'initiative privée la fabrication des cartes pour ballons non-montés et des lettres pour ballons montés. Ces formules n'étaient pas obligatoires. Nous possédons dans nos collections des lettres où ces formules sont écrites à la main et d'autres où il n'y a pas de mention. Le format de l'enveloppe était aussi facultatif. Certaines feuilles de papier pliées en 4 ou 12 parties, dont 2 formaient le recto et le verso de la lettre fermée, et le reste couvert d'écriture ont servi à correspondre par ballons montés. L'important était le poids de 4 grammes qu'il ne fallait pas dépasser.

Mais les débits de tabac, papeteries et librairies eurent bientôt en vente des types imprimés dont voici la nomenclature d'après M. Maury :

A. Cartes bar ballon non monté. - (Formules diverses en lithographie ou typographie. Cadre pour le timbre. Inscriptions simples).

Noir sur blanc.

Carte par ballon non monté, partie le 26 novembre suivant le cachet d'oblitération,
mais transportée par ballon monté sans doute

Fig. 13. - Carte par ballon non monté, partie le 26 novembre suivant le cachet d'oblitération, mais transportée par ballon monté sans doute.


B. Cartes par ballon non monté (formule avec emblème ; reproduction de l'emblème officiel ; à droite, l'article 4, et à gauche, la date du décret de création, et aux quatre côtés, des devises en français et en allemand (fig. 14).

Noir sur papier blanc.
Noir sur papier jaune.
Noir sur papier gris.
Noir sur papier bleu.

Ces cartes étaient en papier fort, oblitérées elles sont très rares car leur usage fut peu employé.

Carte par ballon non monté
Fig. 14. - Carte par ballon non monté


Il y eut aussi au commencement du siège des cartes postales portant simplement l'en-tête de République Française ; d'autres avec la mention imprimée de :
Par ballon libre.






Imprimer cette page  | Recommander cette page à un ami


Toussaint COPPOLANI
Toussaint COPPOLANI

Copyright © 2000 www.philatelistes.net
Credits, Critiques